Mars 2017 – Centrale nucléaire de Fukushima Daiichi (Japon) : catastrophe nucléaire et rejets radioactifs

Suite à la catastrophe de Fukushima le 11 mars 2011, le laboratoire de la CRIIRAD a effectué un suivi spécifique de l’impact des retombées sur le territoire français. La CRIIRAD a pu apporter également un soutien scientifique à des ONG Japonaises, conduire une mission scientifique à Fukushima en mai -juin 2011 et contribuer à la création de laboratoires indépendants (CRMS). Ces actions ont pu être effectuées en partie sur les fonds propres de l’association CRIIRAD grâce au soutien de ses adhérents, et en partie grâce à une subvention de 34 180 Euros votée par le Conseil Régional Rhône-Alpes dans le cadre de la convention pluri-annuelle d’objectifs 2011-2013 signée avec la CRIIRAD (action C1).

La région Rhône-Alpes a également apporté un soutien à la CRIIRAD dans le cadre de la Convention pluri-annuelle d’objectifs 2014/2016

Voir la fiche synthétique
Mars 2016, Fukushima 5 ans après, la catastrophe est toujours en cours
Mars 2017, Fukushima 6 ans, un cauchemar sans fin
11 mars 2015 : Il y a 4 ans, Fukushima…la CRIIRAD n’oublie pas et vous convie à des rencontres avec Wataru Iwata
Janvier 2014 : Fukushima Daiichi, quelques nouvelles d’une catastrophe toujours en cours (Extrait du TU 61)

C’est une première depuis l’accident nucléaire de Fukushima, la zone interdite autour de la centrale a été réouverte ce dimanche aux résidents des villages les moins irradiés. Pour autant, l’essentiel de ce périmètre de 20 km reste un « no man’s land » étroitement surveillé par la police.

Publié le 1/04/2012- Vincent Touraine et Philippe Nibelle
Création de laboratoires indépendants au Japon (historique de la collaboration CRIIRAD-CRMS)

Partenariat CRIIRAD-ONG Japonaises : mise en place de moyens de contrôles radiologiques indépendants.
La CRIIRAD a accueilli du 9 au 12 août 2011 à Valence une délégation du CRMS (Citizen’s Radioactivity Measuring Station) afin de renforcer les liens de coopération mis en place depuis avril 2011 avec M Wataru Iwata (ONG Project 47 et CRMS). La visite a comporté des réunions de travail, formation aux techniques de mesure de radioactivité, réunion publique et conférence de presse.

 

Quelques unes des interventions médiatisées sont disponibles ci-dessous :
– Sujet de France 3 diffusé le 10 août 2011. Il traite de la formation organisée au laboratoire de la CRIIRAD
Voir la vidéo
Conférence de presse organisée à la CRIIRAD à Valence le 11 août 2011
Intervenants : M Wataru Iwata (CRMS) et Bruno Chareyron (CRIIRAD)
– Interview de Bruno Chareyron sur RCF diffusée le 16/08 (fichier audio – durée : 6:53 minutes)*

– Sujets de M Lorrain Sénéchal diffusés sur France Inter, France Info et France Bleu Drôme Ardèche
(fichiers audio – durée : 1:13 et 1:11)



– Sujet de Mme Emilie Nora diffusé sur Europe 1 (fichier audio – durée : 1:17 )

JAPON : Accueil et formation à la CRIIRAD de représentants des associations japonaises CRMS (citizen’s radioactivity monitoring station), et Réseau citoyen pour sauver les enfants de Fukushima. 16/08/2011 :
Intervention de Bruno Chareyron (Responsable du laboratoire) lors de la conférence de presse CRIIRAD du 11/08/2011 (Vidéo Youtube – 13 min)
– Intervention de Wataru Iwata (CRMS) lors de la conférence de presse CRIIRAD du 11/08/2011
(Vidéo Youtube – 18 min)
Voir la vidéo : « Les Japonais n’ont pas été protégés de la contamination »