Mobilisation contre la libération des déchets radioactifs issus du démantèlement des installations nucléaires

 

Je signe l’appel de la CRIIRAD

 

Les autorités s’apprêtent à lever l’interdiction d’utiliser les matériaux contaminés issus du démantèlement des installations nucléaires. Si leur contamination ne dépasse pas certaines limites (dénommées « seuils de libération »), les matériaux ne seront plus considérés comme radioactifs ni soumis à aucun contrôle. Les déchets métalliques sont la première catégorie qui pourra être recyclée en dehors de l’industrie nucléaire.

La décision a été prise sur la base de rapports partiels et partiaux, au terme de débats biaisés qui s’efforcent d’escamoter les problèmes plutôt que de les faire émerger. Une fois de plus, l’option retenue consiste à alléger les charges pour les producteurs de déchets radioactifs en transférant les risques sur la population. Les effets des faibles doses de rayonnement sont sous-évalués et encore mal connus : décider de « libérer » des centaines de milliers de tonnes de métaux contaminés est irresponsable. La CRIIRAD appelle la population à s’informer et à agir.

 

La CRIIRAD appelle la population à s’informer et à agir.

 

Documents de la CRIIRAD

Lettre ouverte aux autorités du 16/04/2021

Communiqué de presse du 31 mars 2021

Lire et signer l’appel : Non à la libération des matériaux contaminés !

Signer l'appel de la CRIIRAD

Synthèse de 4 pages

 


Développements :

  1. Présentation du contexte et des projets réglementaires : Fiche CRIIRAD F1

  2. Débats orientées et consultations biaisées

    1. Fiche CRIIRAD F2
    2. Des débats pour éclairer les citoyens ? (TU 88, p 16)

  3. L’alibi de la radioactivité naturelle ne tient pas

    1. Fiche CRIIRAD F3
    2. Amalgames et raisonnements biaisés (TU 87, pp 29-33)
    3. La radioactivité naturelle n’est pas inoffensive (TU 87, pp 34-35)
    4. Risques naturels et risques anthropiques ne doivent pas être mis sur le même plan (TU 87, pp 36-38)

  4. Les seuils de libération ne garantissent pas le respect de la limite de dose

    1. Fiche CRIIRAD F4
    2. Article « seuils » paru dans le TU 88, pp 19-26

  5. Les effets des faibles doses sont sous-évalués et mal connus

    1. Fiche CRIIRAD F5
  1. Les contrôles radiologiques ne garantissent pas le respect des seuils d’exemption

    1. Fiche CRIIRAD F6
    2. Article « fusion décontaminante » paru dans le TU 89, pp 27-30
  1. Le recyclage dans les filières conventionnelles ne garantit pas forcément la préservation des ressources naturelles 

    1. Fiche CRIIRAD F7
  1. D’autres options de gestion sont plus favorables pour la planète et la santé de ses habitants.

    1. Fiche CRIIRAD F8
  1. En Europe, les consommateurs pourraient s’inquiéter de la « libération » massive de matériaux radioactifs par la France

    1. Fiche CRIIRAD F9
  1. La libération des matériaux contaminés fragilise les principes de base de la radioprotection

    1. Fiche CRIIRAD F10

 

Projets de changements réglementaires

Projet de décret en Conseil d’État
Projet de décret simple
Projet d’arrêté

Consultations et débats officiels

Consultation officielle sur les projets de changements réglementaires
Concertation post débat PNGMDR (automne 2020-12/04/2021) dont gestion des déchets TFA
Débat public de 2019 sur la préparation du 5ème PNGMDR dont Clarification des controverses techniques

 

 

Retour