Le réseau CiViRAD

un réseau citoyen de surveillance et de suivi des sites nucléaires, pour contribuer à une information fiable et indépendante

 

Le réseau CiViRAD

Le réseau CiViRAD signifie réseau Citoyen de Vigilance sur la RADioactivité. Il s’agit d’un réseau d’adhérents et d’adhérentes formés par la CRIIRAD à la réalisation de travaux de surveillance de la radioactivité. Chaque membre du réseau est chargé du suivi d’un site et effectue des actions de recherche d’informations, de mesure et de prélèvements d’échantillons environnementaux. Il bénéficie d’une formation conçue par l’équipe du laboratoire, qui a mis en place des méthodes standardisées, adaptées et permettant une bonne comparabilité des résultats. La CRIIRAD s’appuie sur l’expérience acquise depuis la mise en place de son réseau de préleveurs et préleveuses en 2016.

 

groupe_reseau

Pourquoi une Surveillance Citoyenne de la Radioactivité ?

Rejets chroniques " autorisés " dans l’environnement, fuites, prolongement de la durée de vie au-delà de 40 ans, système de protection défaillant … nombreux sont celles et ceux qui s’inquiètent de l’impact sanitaire et environnemental des sites nucléaires, en situation accidentelle aussi bien qu’en situation d’exploitation routinière. Le manque de transparence des communications officielles lors des accidents nucléaires (Tchernobyl, Fukushima) ou ceux d’autres secteurs industriels (Lubrizol, AZF, etc.) ont engendré une perte de confiance des populations envers le discours des autorités. Elles manifestent une exigence forte d’information fiable, disponible et indépendante, qui permette à chacun et chacune de comprendre les phénomènes et de se forger sa propre opinion.

Rôle des membres du réseau CiViRAD

Les membres du réseau sont amenés à effectuer des mesures de radioactivité globale (radiamétrie), grâce à un compteur fourni par la CRIIRAD. Ils sont également formés aux méthodes de prélèvements d’échantillons dans l’environnement : végétaux, sols, eau, etc., grâce à un kit matériel adapté. Enfin la CRIIRAD leur transmet des clés de recherche des informations qu’ils sont chargés d’actualiser régulièrement et qui permettent de constituer un dossier de référence et de suivi pour chaque site.

Déploiement du réseau CiViRAD

Le réseau compte aujourd’hui 28 personnes réparties pour un bon nombre à proximité d’installations nucléaires. Leur mission initiale était de réaliser régulièrement des relevés pluviométriques et des mesures radiamètriques à l’aide de l’équipement fourni. Sur demande du laboratoire de la CRIIRAD, les membres du réseau peuvent être mobilisés pour réaliser des mesures radiamétriques spécifiques et de nouveaux prélèvements d’échantillons (eau de pluie, couvert végétal et sol superficiel de 0 à 10 cm) en vue de vérifier l’existence d’une contamination radioactive.

Depuis 2019, le laboratoire de la CRIIRAD a décidé d’élargir les missions du réseau en formant ses membres au suivi des impacts des rejets chroniques ou accidentels d’une Installation Nucléaire de Base, à la réalisation de prélèvements de diverses matrices et à l’analyse critique des données de surveillance de l’environnement disponibles sur les réseaux officiels. L’élargissement de ces missions sera lancée au cours de l’année 2021.

carte du réseau CiViRAD

Voir en plein écran