• Accueil
  • >
  • Guerre Ukraine
  • >
  • 28 mars 2022 – Ukraine : surveillance des niveaux de rayonnement gamma ambiant

28 mars 2022 – Ukraine : surveillance des niveaux de rayonnement gamma ambiant

Le laboratoire de la CRIIRAD fait le bilan de la surveillance exercée quotidiennement depuis le 24 février sur les réseaux de surveillance ukrainiens et européens.

En Europe et dans les pays limitrophes de l’Ukraine (notamment la Russie et la Biélorussie), la consultation des réseaux de surveillance du débit de dose gamma ambiant, n’a pas montré de valeurs anormales*(1). Cette veille est effectuée deux fois par jour, depuis le 24 février 2022, par le service balise du laboratoire de la CRIIRAD.

Par ailleurs, toutes les balises du réseau de contrôle exploitées par le laboratoire de la CRIIRAD entre Genève et Avignon sont opérationnelles et n’ont pas indiqué d’anomalies.

En Ukraine, à ce jour la CRIIRAD n’a relevé aucune anomalie radiologique sur les capteurs en fonctionnement à l’exception :

En revanche, les niveaux de radiations mesurés par le réseau de capteurs des centrales nucléaires ukrainiennes ne sont toujours pas mis à jour. Les dernières valeurs disponibles datent du 28 février pour la centrale de Zaporijjia, du 4 mars pour les autres centrales en service (Khmelnitski, Konstantinovka et Rivne). Les capteurs fonctionnels les plus proches ne montrent pas de valeurs anormales, mais ils sont distants de plusieurs kilomètres à plusieurs dizaines de kilomètres des sites.

Dans le secteur de Tchernobylplus aucune donnée n’est disponible, depuis le 9 mars pour les capteurs surveillant la zone d’exclusion et les installations nucléaires, et le 18 mars pour le capteur situé dans la ville de Tchernobyl à 15 kilomètres au sud-est de l’ancienne centrale nucléaire.

L’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) aurait toujours accès aux données des systèmes de surveillance installés à l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl, mais il est regrettable que ces données ne soient pas publiées, comme la CRIIRAD le soulignait dans sa note d’information du 18 mars*(2).

La CRIIRAD maintient son dispositif de surveillance renforcé et effectuera une mise à jour de ses communiqués si la situation le nécessite.

Rédaction : Julien Syren, avec la contribution de Jérémie Motte
Relecture : Bruno Chareyron
*(1)Il s’agit des données publiées sur les sites Eurdep (Europe et pays limitrophes de l’Ukraine) et Saveecobot (Ukraine). L’absence d’anomalie concernant les valeurs de débit de dose gamma ne permet pas de garantir l’ab-sence de contamination de l’air ambiant. Un suivi précis nécessite de disposer de valeurs de l’activité volumique pour un certain nombre de radionucléides
*(2) http://balises.criirad.org/pdf/Guerre_Ukraine_2022/2022-03-18_Note_Situation_Ukraine.pdf

Télécharger le communiqué