06 mars 2022 – Autres centrales électronucléaires : point de situation

La centrale nucléaire du Sud de l’Ukraine (ou Konstantinovka) comporte 3 réacteurs de 980 MWe. Actuellement, seuls les réacteurs n° 1 et 2 sont en fonctionnement, à pleine puissance. Le réacteur n°3 est déconnecté du réseau. D’après les déclarations récentes du président Volodymyr Zelensky, elle serait désormais l’installation nucléaire la plus menacée par l’avancée des forces armées russes.

Centrale nucléaire de Rivné (Rovno) : le réacteur n°1 est déconnecté du réseau ; les réacteurs 2 à 4 sont en fonctionnement (le réacteur n° 3 à puissance réduite).

Centrale nucléaire de : Khmelnitsky : 2 réacteurs de 980 MWe, 1 seul en fonctionnement.

Il est impossible de vérifier le niveau de radiation sur ces installations : les données des réseaux de mesure n’ont pas été actualisées, et les sites internet des 3 centrales sont inaccessibles1.

En revanche, sur le reste de l’Ukraine, les vérifications effectuées ce matin par le service d’astreinte du laboratoire de la CRIIRAD ne révèlent aucune augmentation du débit de dose gamma ambiant.

*1 Rivné : https://www.rnpp.rv.ua/
Khmelnitsky : http://www.xaec.org.ua/
Ukraine du Sud / Konstantinovka : https://www.sunpp.mk.ua/ .

Télécharger le communiqué du 6 mars 2022