Mesure de l'activité du radon 222
Dispositifs techniques utilisés
par le laboratoire de la CRIIRAD

 Le dosimètre KODALPHA
(films LR 115) :
mesure intégrée

 

 

 

Principes : les films L.R. 115 Kodalpha sont des détecteurs solides de traces nucléaires (D.S.T.N.). Ces dosimètres passifs enregistrent les particules alpha émises par le radon 222 et ses descendants émetteurs alpha d'une part et le thoron et ses descendants émetteurs alpha d'autre part. Les particules alpha traversant le film (nitrate de cellulose) provoquent une ionisation sur leur passage. Après exposition, un traitement chimique approprié permettra de révéler, pour comptage ultérieur au microscope, les traces laissées par les particules alpha. Dans l'hypothèse où le thoron est négligeable, l'activité en radon 222 gazeux est calculée pour un facteur d'équilibre F, entre le radon et ses descendants à vie courte, égal à 0,4. La limite de détection est de l'ordre de 20 Bq/m3 pour une exposition d'1 mois.

Utilisation : c'est l'appareil le plus facile à utiliser et celui qui permet la meilleure représentativité temporelle de la concentration de radon. Il va intégrer les fluctuations de radon pendant la durée d'exposition. Cette durée devra être de plusieurs semaines ; il est conseillé au moins 2 mois d'exposition et jusqu'à 1 an. Les conditions d'utilisation du Kodalpha sont très simples : il suffit d'ouvrir le boîtier et de le laisser, sans le toucher, en exposition sur un meuble à 1m de hauteur et à l'abri de sources de chaleur (soleil direct, radiateur...).

Formules proposées / mesures pour une habitation de particulier :
simple dépistage (1 film) - bilan radon (3 à 5 films selon la taille de l'habitation).
Pour une étude plus importante, nous consulter.


 Le moniteur ALPHAGUARD (Génitron)
mesure en dynamique

 

 

 

Principes : Le moniteur ALPHAGUARD (marque Génitron) est un appareil qui enregistre en continu la concentration de gaz radon (Rn 222). Cet appareil fonctionne par diffusion de l'air dans une chambre d'ionisation. Les descendants du radon sont bloqués par un filtre placé à l'entrée de la chambre de mesure. Seul le radon, et en moindre importance le thoron, sont détectés et mesurés par cet appareil.
Les particules alpha émises par le radon créent une ionisation de l'air sur son parcours. Elles produisent ainsi un courant d'ionisation (très faible) qui pourra être mesuré dans la chambre d'ionisation de l'Alphaguard. Cette chambre est constituée d'une enceinte métallique et de deux électrodes aux potentiels différents.
Les données enregistrées dans la mémoire de l'Alphaguard sont ensuite traitées par un logiciel spécifique pour pouvoir être présentées sous forme de tableaux de valeurs ou de graphes. Les graphes montrent ainsi les variations des concentrations en radon pendant la durée des cycles de mesures.

Utilisation : Compte tenu du prix de cet appareil, il n'est pas loué, il est mis en oeuvre uniquement par un technicien ou un ingénieur de la CRIIRAD. Sa précision et sa rapidité de résultat en font un outil de premier ordre pour le diagnostic, lorsque le problème a été détecté.
Ses mesures en continu permettent de procéder à différents tests en relation avec divers paramètres : portes et fenêtres fermées, ventilation à l'arrêt puis en fonctionnement, aération importante, pièce habitée...
Des cycles de mesures rapprochés (10 mn) permettent d'observer de faibles variations de concentration de radon.

Formules proposées : un devis pourra être établi, au cas par cas, sur simple demande. En effet, cet appareil nécessite l'intervention d'un spécialiste de la CRIIRAD. Le coût prendra en compte la durée d'immobilisation de l'appareil, les mesures et leur traitement, les frais de déplacement du spécialiste et l'analyse des résultats.

 Informations pour les PROFESSIONNELS Publications
Informations pour les PARTICULIERS Bon de commande  Page d'accueil
Analyses dans votre habitation Références