05/12/2012 Mise à jour le 11/12/2012

Fukushima : des centaines de milliers de personnes vivent toujours sur des territoires fortement contaminés
( Fukushima : hundreds of thousands of people are still living on very contaminated territories)


Communiqué de presse

Conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi

Au Japon, l’irradiation externe entraîne toujours des risques sanitaires inacceptables pour des centaines de milliers de citoyens

1 / Beaucoup de gens vivent toujours sur des territoires très contaminés

Durant les premières semaines après le 11 mars 2011, les dépôts radioactifs de césium ont été de grande ampleur au Japon. Seule la population vivant dans le cercle de 20 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi a été évacuée durant les premiers jours de la catastrophe; mais les retombées ont affecté un très vaste territoire, bien au delà de la zone de 20 km et des limites de la préfecture de Fukushima. En fonction des conditions météorologiques, les masses d’air contaminé se sont déplacées sur des centaines de kilomètres et les précipitations (pluie et neige) ont aggravé le dépôt des particules radioactives sur les sols et la végétation.

* Lire la suite du Communiqué de presse CRIIRAD-CRMS décembre 2012

Press Release

* CRIIRAD-CRMS press release December 2012

Communiqué de presse en japonais

ANNEXES

Rapports/ Reports

* Rapport CRIIRAD N°12-88 FR
* CRIIRAD report N° 12-88 EN

Vidéos en anglais

* Monitoring of gamma radiation by CRIIRAD team in Fukushima city (June 2012)
* Monitoring of gamma radiation in Watari area of Fukushima city by CRIIRAD and CRMS team (June 2012)
* Monitoring of gamma radiation in Oguni area of Date city by CRIIRAD and CRMS team (June 2012 )

Videos sous titrées en français

* Mesures de radioactivité à Fukushima city Juin 2012
* Mesures de radioactivité à Fukushima Watari Juin 2012
* Mesures de radioactivité à Date Oguni Juin 2012

La mission CRIIRAD au Japon en Juin 2012 et le travail scientifique  associés ont pu être effectués en partie sur les fonds propres de l’association CRIIRAD grâce au soutien de ses adhérents, et en partie grâce à une subvention votée par le Conseil Régional Rhône-Alpes dans le cadre de la convention pluri-annuelle d’objectifs 2011-2013 signée avec la CRIIRAD (action 2012 P6).